6/05/2011

Retrouvailles Tanger mai 2011

Je reproduis ci-dessous  l’excellent compte-rendu du voyage Retrouvailles Tanger 2011 parce qu’il abonde d’itinéraires que nous avons parcourus mille fois quand nous étions jeunes mais qui disparaissent de notre mémoire. Ils font aussi partie de la mémoire collective d’un rêve extraordinarie qui porte le nom de Tanger qu’on ne veut pas laisser mourir.

Retrouvailles Tanger  13-17 mai 2011
Par Mohcine Fkih Regragui et Ragnvald Nilsen

Fotos del viaje a Tánger.  Para verlas pinchen en el siguiente enlace:
Ohé  les muchachos,  c'est moi les Ptt, Ohé les muchachos, j'apporte le courrier.... Salut les copains,
Je vous résume ci-après les retrouvailles de Tanger 13-17 mai 2011 qui ont rassemblé environ  57 personnes selon la liste et le programme que vous avez déjà. Nous nous sommes rassemblés dans le hall de l'Hôtel Chellah ex Lafayette/Mabrouk face au lycée St. Aulaire,  heureuses retrouvailles, le vendredi 13 mai vers 9h00, puis à 20H30 nous nous sommes retrouvés au Chellah Beach sur la plage à la hauteur de l'ancien Coup de Roulis, avant les Hoteliers Associés.

Dîner poisson St Pierre agrémenté des chansons qui nous tiennent tellement à coeur  chantées par notre ami et hôte Nouni Abdelwahab, qui nous a tous fait danser en solo puis avec l'orchestre de son fils. Les autres clients du restaurant étaient ébahis de nôtre entrain et énergie au rythme de toutes les danses.  Du jamais vu...!  Excellente soirée qui nous a fait bien plaisir à tous.

Le lendemain samedi 14 mai 09H30 nous sommes partis de l'hôtel en bus, rue Quevedo, Boulevard vers le bas, avenue d'Espagne prolongée now Avenue Mohammed VI, jusqu'à la fameuse Villa Harris où nous attendait notre ami Rachid Tafersitti qui avait obtenu l'autorisation de visite du Secrétaire Général de la Province que nous remercions au passage. Avant nous sommes passés devant ce qu'il reste de l'ancien Fort Portuguais. 

La Villa Harris construite extra muris par Sir Walter Harris (anglais, of course) correspondant du fameux Times au Maroc, qui à l'époque était fermé aux étrangers, sauf Tanger capitale diplomatique et quelques comptoirs côtiers, passa par la suite aux mains de diverses personnes dont le grand-père d'Oleg Vargas Gantzélévitch (que en paz descansa en Boubana), fut casino, puis Club Med et Club Européen du Tourisme et à nouveau Club Med, puis laissée à l'abandon.  

A present elle abrite les écuries des Forces Auxiliaires sur une petite partie à l'entrée principale. Nous avons pu apprécier la vegetation sauvage tangéroise, les arbres dont certains plusieurs fois centenaires, contourner l'ancienne Villa, petit palais, et nous promener près de l'immense piscine du Club et du non moins énorme bar, comme des privilégiés et comme si nous étions chez nous. Le site est intact, malgré les lorgnées de certains promoteurs immobiliers, et pourrait être transformé en parc public, à moins que vous ne disposiez de quelques sous pour le faire revivre.......
(Rachid Tafersitti et autres n'enverront les photos prises. (à suivre....)

Nous avons continué par la route côtière vers le nouveau port de Tanger-Med distant de 45 km de Tanger, direction Ceuta. Il y avait du Levante, on voyait le Détroit mais pas assez clairement pour voir l'Espagne, hélàs, la champagne avec ses paysannes rifaines si typiques, les nombreuses constructions, puis la petite base navale presque terminée, puis la phase II du port containers de Tanger-Med en pleins travaux initiaux, puis le bassin des ferry-boats sur Algésiras, Barcelone, Sète et Gênes, et puis la phase I terminée et en activité du port containers avec divers navires et portiques en opération. Nous surplombions tout ce paysage "surnaturel" et admirions la montagne  à toucher de la main marron et pins verts. Impressionés, nous avons pris l'autoroute à l'entrée du port en direction de Rabat et la forêt diplomatique, en passant par Meloussa et la nouvelle gigantesque usine de Renault, puis la campagne tangéroise près de Bougdour, et la traversée de la forêt diplomatique (plusieurs chantiers en cours...) jusqu'à la plage et le restaurant Chez Abdou sur la gauche et sous les arbres. Un bon déjeuner, riche en bonne humeur, salades, paella, pageot grillé, fruits (boissons en sus.... On suce....) et retour à l'hôtel par la Route de Rabat et ses constructions d'immeubles de part et d'autre.

Mais la journée n'était pas terminée. A 20H30 nous nous retrouvions au Minzah, entrée, patio, bar, restaurant avec les arcs et plus précisément au restaurant marocain El Korfan, 50 couverts sur 5 tables. Dîner marocain, animé par un orchestre pittoresque et deux jolies et jeunes danseuses "du ventre" (nous étions venus pour manger... et boire...et voir....). Certains medias ont déjà lance des photos sur l'évènement. Long was the day ...and short the night......mais qu'importe car le lendemain nous allions au Mille et Une Nuits....

Dimanche 15 mai 10H00 départ de l'hôtel en bus, rue Quevedo, Banque du Maroc, Place des Nations (Comarit à l'angle sur la droite!), avenue de Madrid,  direction du port, devant l'Hôtel Rif etc, nous entrons au port puis contournons sur la gauche l'Ancienne Ville et le Marshan par la nouvelle corniche, voie rapide au bord de la mer, qui nous amène à la "Rivière des Juifs", nous passons devant Boubana le cimetière européen etc, montons vers Sidi Amar, passant devant la Résidence du Walli Gouverneur (ex propriété Jéquier et Ballazuc), puis le palais du Roi (ex résidence du haut-commissaire espagnol de Tétouan).

Nous stoppons au Rocher de Sidi Amar sur lequel nous grimpons tout aussi rapidement qu'il y a 60 ans...., puis Perdicaris, Donabo, Cap Spartel, Grottes d'Hercule, et déjeuner sur place au Mirage dirigé par notre ami Roger Schwatzberg, avec une vue admirable sur la plage atlantique...  A l'Ouest rien de nouveau???? Et retour vers l'hôtel via le Val Fleury avec son nouveau stade de 50.000 places et sa jungle d'immeubles..... Le consulat général d'Espagne, l'Instituto Español, la nouvelle grande mosquée Mohammed V, la rue de Belgique, l'Emsallah, la Place de France, le Boulevard, la rue Jeanne d'Arc. Là aussi, ce n'était pas permission jusqu'à  l'aube car à 20H30 rebelotte diner au Marhaba Palace ex Mille et Une Nuit cuisine marocaine, au sommet de la Rue d'Italie sur la gauche.

Lundi 09H30 visite du Lycée Regnault et photos d'usage qui suivront ells aussi. Puis à pied rue Jules Raulin, Rue de Foucauld, Bd Antée, Rue Rembrandt, Rue Esperanza de Orellana, Théâtre Cervantès, Rue de la Plage (vers le haut) où Albert Gozal nous fit visiter le cimetière israélite récemment remis "en état" angle Rue du Portugal et grâce au nouveau président de la Communauté Israélite M. Lévy, impressionnés par la disposition des tombes en marbre presque collées l'une à l'autre certaines datant de 1750...... Puis nous avons visité l'ancienne légation américaine, transformée en musée incontournable.

Et la synagogue Nahon toujours grâce à M. Lévy que nous remercions et félicitons au passage,  en excellent état et comme si on venait d'y célébrer un office et avec les explications d'Albert Gozal (gracias mi rey). Il se faisait tard, et certains ont commencé à avoir faim...  et se précipitèrent en grand taxi au restaurant Valencia, après le Rif sur la droite 100 mètres. Quant à moi, je me suis précipité au bureau......
Lundi soir 20H30 dîner à la Casa d'Italia, jouxtant l'école italienne, 40 couverts, sur la véranda, très agréable. Arrivederci Roma.

Mardi 17 mai beaucoup de monde devait reprendre l'avion à Boukhalf Ibn Batouta, hélàs.... Certains, les derniers des Mohicans?, se retrouvèrent mardi soir pour diner au Miami sur la plage en face du Rif..... Nostangie....

Voilà chers Amis un bref aperçu de ce que furent ces Retrouvailles 13-17 mai 2011. Je ne terminerai pas sans dire le climat fraternel qui a marqué ce séjour, même le Vent d'Est était de la partie.....!!

Rendez-vous inch'Allah pour le centenaire du Lycée Regnault fin abril-début mai 2013.



No hay comentarios:

Publicar un comentario